19 Dec 2018

Afrique du Sud - Infos utiles

Sécheresse au Cap : où en est-on ? Mise à jour

Actu du jour bonjour !

Vous avez sans doute entendu parler de la sécheresse sévissant dans la région de Cape Town. Ce sujet sérieux, relayé par tous les médias, a souvent pris la forme d'un scénario catastrophe en ce début d'année. Face à l'habituelle excitation médiatique où les bonnes infos sont noyées dans la masse et en tant que résidents du Cap, nous voulions profiter de cet article pour vous éclairer sur la situation actuelle.

Notre but ici n’est ni de minimiser l’information ni de la dramatiser non plus. Nous désirons simplement faire un point sur la réalité exacte du problème en cette fin d'année 2018. La pire sécheresse oui, c’est indéniable, puisque les habitants se voient toujours contraints de respecter des restrictions d’eau mais une situation bien loin du chaos comme nous avons pu le lire.

Alors, concrètement, il en est quoi aujourd’hui de la pénurie d’eau au Cap ? Ekima vous éclaire avec cette mise à jour !

Depuis 4 ans, le Cap et la province du Western Cape souffrent de grandes sécheresses dues à la raréfaction des pluies qui alimentent l’approvisionnement en eau des habitants. De ce fait le niveau des barrages est descendu extrêmement bas. La ville du Cap n’a donc pas eu d’autre choix que de déclarer l’état de catastrophe naturelle en ce début d’année. C’est ainsi que pour préserver cette ressource vitale, elle a mis en place un plan de restriction d’eau afin de gérer au mieux ses réserves.

Les pluies de cet hiver (juillet / aout 2018) ont nettement amélioré la situation remplissant à nouveau à 70 % les réservoirs de la ville contre 22% environ en mars 2018. Excellente nouvelle donc !

Vous pouvez d’ailleurs consulter ci-dessous le tableau de l’évolution du niveau des barrages du cap depuis 2014. On se rend ainsi mieux compte de la situation actuelle, et l’on peut, par comparaison, constater l’amélioration notable par rapport à l’année 2017 par exemple.

 

Place aux visuels !

(Diagramme issu du site de la ville du cap / gouvernement sud-africain (19 novembre 2018 = dernier relevé en date lors de l’écriture)

 

 

Les images ci-dessous sont issues de la vidéo YouTube d’Adam Spires “Then & Now Cape Town dam levels”.

Mais ce qu’il ressort de ce phénomène est la prise de conscience des Capetoniens. Chaque habitant en adoptant progressivement de nouveaux comportements, a fait évoluer les mentalités, démontrant plus que jamais que l’union fait la force. Aujourd’hui les consciences sont ainsi éveillées et l’objectif premier reste toujours d’économiser l’eau. L’inquiétude et la contrariété des premiers jours ont naturellement laissé place au bon sens, à la créativité et à l’innovation.

Cependant, des interrogations légitimes demeurent auprès de certains voyageurs quant à un éventuel séjour au Cap, c’est pourquoi Ekima tente de répondre à vos questions. Place aux détails !

2018 : diminution des restrictions d’eau au Cap : du niveau 6B au niveau 3 pour les habitants

Zoom sur la situation actuelle : le niveau 3

La chute des pluies s’ajoutant aux efforts fournis par les habitants ont conduit à une amélioration notable de la situation. C’est ainsi que le droit octroyé de consommation de 50 litres d’eau par jour et par personne (ce bon vieux niveau 6B) est passé à 70 litres d’eau par jour et par personne (ce fameux niveau 5) le 1er octobre 2018 et à 105 litres litres d’eau par jour et par personne (niveau 3) depuis le 1er décembre 2018.

 

 

Après une année de restrictions et de prise de conscience, il reste évident que l’effort doit se poursuivre bien que le niveau des barrages évolue de façon positive. Il est également important de rappeler que l’Afrique du Sud est un pays où l’eau est un élément rare. Aussi magnifique que soit le Cap Occidental, il faut accepter simplement le fait qu’il reste vulnérable aux effets du changement climatique. Il fait partie de ces endroits du monde où l’eau manque (tout comme d’autres régions touristiques prospères telles le sud de la Californie ou encore l’Australie occidentale).

Soyez rassuré : LES TOURISTES SONT LES BIENVENUS ! Seulement au vu du contexte naturel de cette région, Ekima recommande aux voyageurs en visite à Cape Town de faire un effort en maîtrisant l’utilisation de l’eau, un comportement responsable vis à vis de cette “denrée” rare est désormais indispensable.

 

En résumé ? Il suffit de traiter cette ressource vitale avec le plus grand respect de manière à ce que chaque goutte soit utilisée de manière optimale. Comment fait-on lorsque l’on est de passage en vacances… ? Rendez-vous pour un point conso avec toutes nos astuces faciles et nos recommandations.

Gestes utiles et faciles à adopter lors de vos vacances

L’infographie ci-contre réalisée par le gouvernement est destinée aux voyageurs. Vous l’apercevrez sans doute dès votre arrivée à l’aéroport de Cape Town. Elle nous montre en image les principales consignes à retenir et sensibilise les touristes sur le sujet en les invitant à s’y conformer comme le font les habitants de la région. (Infographie traduite de l’anglais).

Le respect de l’environnement et l’écologie en général sont des valeurs importantes chez Ekima. Ainsi, nous ne pouvons qu’encourager nos voyageurs de passage au Cap à prendre en considération la situation en participant simplement aux efforts collectifs déjà fournis.

 

Voici quelques gestes faciles pour réduire votre consommation d’eau au quotidien :

** Ne laissez pas couler l’eau pendant le rasage, le lavage des mains ou des dents.

** Évitez les bains et prenez des douches courtes si possible de moins de 2min. Coupez l’eau durant le savonnage.

** Ne tirez la chasse d’eau que si nécessaire.

** Réutilisez vos serviettes pour des séjours de plusieurs nuits dans le même hôtel.

* « Save like a local » = économisez comme un local

Etre touriste au Cap : FAQ 

Quelle est l’étendue de la sécheresse en Afrique du Sud ?

La sécheresse et les restrictions d’eau sont principalement isolées dans certains sites de la province du Cap occidental, en particulier la ville de Cape Town et ses environs. Les régions limitrophes telles que Cape Overberg et la Garden Route sont moins concernées.

 

Moi touriste, je souhaite venir au Cap : il y a-t-il de l’eau ?

OUI ! Et de l’eau potable cela va sans dire. Il y a suffisamment d’eau pour les besoins et soins quotidiens essentiels des touristes, Ces derniers sont invités au même titre que les résidents à fournir des efforts pour préserver cette ressource rare. Cela n’empêche en rien les visites et la découverte unique de cette péninsule magnifique !

 

Pendant combien de temps les restrictions de niveau 3 seront-elles en vigueur ?

Les restrictions de niveau 3 seront en vigueur à titre de mesure provisoire à court terme jusqu’à ce qu’il soit approprié de les modifier. Des évaluations sont réalisées et si la ville le juge opportun, elle peut mettre en œuvre d’autres mesures provisoires comme la diminution des restrictions par exemple. La situation est continuellement en cours d’évaluation.

 

Les touristes peuvent-ils se baigner / utiliser une piscine ?

Oui, la majorité des établissements de tourisme ont mis en place des mesures alternatives répondant au besoin d’économie d’eau potable municipale (piscine salée, système de non évaporation…)

 

 

Les restaurants et les bars sont-ils toujours en activité ?

De nombreuses branches de l’industrie touristique ont activé des méthodes d’économie d’eau afin de pérenniser sa présence dans leurs établissements. Les restaurants et les bars ne subissent actuellement aucune influence négative, mais doivent néanmoins respecter les restrictions. Seule différence visible : du gel anti-bactérien en guise de robinet dans les toilettes !

 

 

Voilà pour la mise à jour. Sinon à part ça, au Cap, c’est l’été ! Enfin il approche à grand pas avec son lot de journées ensoleillées, d’oiseaux qui sifflotent, de températures qui grimpent et… Ok ok on arrête… Mais si l’envie d’une parenthèse au soleil se fait sentir pendant l’hiver vous savez que ce petit bout du monde vous tend les bras !

Nous sommes friands de vos idées et avis donc n’hésitez pas à commenter et à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

plus de photos sur @ekimatravel