28 Jun 2019

Afrique du Sud - Culture & rencontre

Cuisine en Afrique du Sud : Zoom sur un arc-en-ciel de saveurs

Ah ! l'Afrique australe... Vous la connaissez peut-être déjà bien de par les photos que vous avez aperçues dans les magazines, ou peut-être parce que vous avez eu la chance de réaliser un voyage de notre côté du Globe. Mais vous êtes-vous déjà penché sur les innombrables spécialités culinaires que cette région du monde a à vous offrir ? Amis épicuriens, traversons ensemble l'Afrique du Sud, le Botswana, la Namibie et le Mozambique, pour un voyage savoureux autour de la cuisine en Afrique australe.

Commençons aujourd’hui avec l’Afrique du Sud, ses multiples facettes et sa culture généreuse, au travers de décors changeants et dépaysants. C’est LE pays qui ravira les papilles des adeptes de gastronomie et offrira de nouvelles expériences gustatives. Tout ceci, grâce aux innombrables traces du passé qui ont marqué cette terre, ancien comptoir commercial, de délicieuses influences aussi bien malaises et hollandaise qu’arabe ou encore indienne.

Facile donc de trouver des restaurants et gastronomies du monde entier, dans des villes aussi cosmopolites que Johannesburg, Durban ou encore le Cap. Oublions donc les fast-foods qui, avouons-le, sont présents aux quatre coins du pays et très appréciés des locaux, et préférons les restaurants d’inspiration africaine, indienne, cape-malaise ou encore orientale qui offrent de vraies spécialités locales !

Plats traditionnels, snacks et boissons… Voyageons à travers l’Afrique du Sud à la découverte de ses spécialités plus parfumées et colorées les unes que les autres !

Le Braai

Commun à tous les pays d’Afrique australe, le braai est presque une religion dans ces pays de “viandards”. Impossible donc (sauf régime végétarien strict), de quitter ce continent sans avoir fait un braai ! En effet, le braai est, comme vous l’avez peut-être deviné, le barbecue local…  Il incarne une réelle institution auprès des locaux. Ça sera donc la première expérience culinaire à ajouter sur votre “Bucket-list” !

Ce qui différencie le braai sud africain de notre classique barbecue c’est d’abord l’utilisation de bois et non de charbon pour faire les braises, ainsi que la présence dans chaque famille ou groupe d’amis d’un “braai master”, sorte de chef des opérations. Il entame les préparatifs du feu des heures à l’avance et possède bien souvent SA recette de marinade, secret jalousement gardé!

Le cadre étant posé, laissez-vous transporter et imaginez-vous au coin du feu, le bruit de la nature en arrière-fond, un ciel étoilé au dessus de votre tête, le tout, avec une délicieuse odeur de viande de koudou délicieusement épicée dans les narines… mmmmm.

Maintenant que vous êtes échauffé, c’est parti pour notre voyage culinaire !

Les plats traditionnels que vous devez absolument goûter !

Plat en verre rempli de bobotie gratiné au four sur un sous plat

Commençons par le commencement ! Le bobotie, délicieux et riche en saveurs. Ce plat, à base de viande hachée, de riz safrané, de petits légumes, d’œufs, et de pain trempé dans le lait plaira autant aux grands qu’aux petits. Les différentes composantes entremêlées rendent cette composition surprenante et alléchante. Prenez vos bavoirs, ça tache !

Cliquez sur la photo et suivez la recette pour préparer un bobotie!

Kingklip délicieusement cuisiné dans une belle assiette blancheOriginaire des eaux du Cap, le Kingklip est un poisson à la chair blanche et ferme. Très réputé en Afrique du Sud, ses filets sont sans arêtes, ce qui en fait un poisson facile à cuisiner et à déguster. En parlant de dégustation, nous vous conseillons de le goûter à la sud-af, accompagné de sauce curry et de riz blanc ?

 

Vous les sentez s’activer, vos papilles gustatives ?

Brochettes de Sosatie aux petits légumes sur un lit de purée

À base de mouton ou de viande d’agneau, cette spécialité sud-africaine s’enfile sur une brochette après avoir mariné quelques heures dans un mélange à base de piments, d’épices et de jus de tamarin.

Disposées sur le braai (barbecue local) et accompagnées de quelques légumes de saison, ces petites brochettes faciles à préparer seront dégustées à l’occasion d’un moment partagé en famille ou entre amis. Sans aucune arrière-pensée, le Sosatie est le repas idéal lors d’une escapade au cœur de la brousse !

Curry de poulet traditionnel Cape Malay dans de jolis bols colorés
Au 17e siècle, les Hollandais et les Français sont arrivés au Cap, apportant avec eux des esclaves d’Indonésie, d’Inde et de Malaisie, ainsi que leurs épices et leurs méthodes de cuisine traditionnelles.

Combinées à des produits locaux, les épices aromatiques telles que la cannelle, le safran, le curcuma et le piment ont créé des currys et des ragoûts parfumés, qui sont encore populaires dans la région aujourd’hui.

Pain farci de plat mijoté garni d'herbes de de riz sur une assiette blancheCette recette de street food est en quelque sorte le “jambon-beurre” de Durban. Ce pain évidé, farcis de curry épicé, a été créé à l’origine par la communauté indienne immigrante dans les quartiers de Durban (ville sud-africain avec la plus grande diaspora indienne) et servis aux travailleurs pour le déjeuner.

Le Bunny Chow se décline au poulet, au porc ou aux légumes contenant des lentilles et des haricots.

Gateau sucré au sirop avec crème sur fond de nappe bleue et blancheProfitons d’un instant de douceur avec le malva pudding. Désert très sucré importé des Pays-Bas, le malva pudding est un gâteau totalement régressif, imbibé et un peu collant préparé avec de la confiture d’abricot et servi dans une sauce à la crème chaude. C’est la réponse de l’Afrique du Sud au pudding britannique au caramel collant, servi dans de nombreux restaurants mais principalement cuit à la maison pour le déjeuner du dimanche.

Le Bitlong, viande séchée traditionnelle en Afrique du SudLa viande séchée existe depuis des siècles et son histoire peut être retracée à de nombreuses cultures différentes. Le Biltong, en particulier, a été créé par les peuples indigènes d’Afrique du Sud il y a plus de 400 ans. Ils conservaient leur viande en la couvrant avec du sel et en la suspendant pour sécher. Bien qu’à cette époque, il n’était pas connu sous le nom de Biltong.

Lorsque les colons européens sont arrivés, ils ont introduit un processus de séchage plus sophistiqué qui impliquait du vinaigre et des épices comme le poivre et la coriandre. Le Biltong était né. Son nom est dérivé des mots néerlandais “bil” (viande) et “tong” (bande), donc essentiellement Biltong signifie bande de viande.

Toutes sortes de viandes sont aujourd’hui utilisées pour faire du Biltong, le boeuf bien sur mais aussi l’autruche, le springbok, le kudu et tant d’autres.

Recette du Potjie

Potjie fumant laissant transparaitre piments et pommes de terre

Avant de nous plonger – avec modération – dans les boissons locales, terminons notre tour de table avec le “potjie”, ou “petite casserole de nourriture”.  C’est une spécialité très appréciée en Afrique du Sud.

Cuisiné dans un pot en fonte, vous pouvez y incorporer ce que bon vous semble ! Que ce soit les restes du frigo ou la super recette Ekima. Cette espèce de ratatouille à base de viande va vous faire saliver !

 

Ceux qui aiment les petits plats mijotés, c’est par ici !

Ingrédients

  • 4 cuillères à café d’huile d’olive
  • 1,25 kg de steak brais (coupé en cubes)
  • 2 oignons hachés
  • 2 gousses d’ail
  • 2 carottes moyennes, coupées en lamelles
  • 40g de farine
  • 300 ml de Guinness
  • 4 cuillères à café de concentré de tomate
  • 300ml de bouillon de viande
  • 1 cuillère  à café de thym frais haché
  • 1/2 cuillère à soupe de mélange d’épices de votre choix
  • Sel et poivre à votre goût
  • Un sac de petites patates nouvelles
  • Quelques petits maïs
  • 225g de champignons de Paris
  • Un demi chou

Préparation

  • Mettez l’huile dans la marmite et déposez-y la viande pendant une dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée. Retirez la viande du feu et réservez là sur le côté
  • Ajoutez les oignons, l’ail, les carottes, les petites patates ainsi que les maïs jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres. Remuez en incorporant la farine aux légumes et laissez frire le tout lentement
  • Ajoutez la Guinness, le concentré de tomate et le cube de bouillon jusqu’à épaississement de la sauce
  • Placez-y la viande préalablement cuite ainsi que le thym, le mélange d’épices et le poivre
  • Couvrez le tout et laissez cuire à feu doux pendant 2 heures
  • Ajoutez les champignons et le demi chou 10 minutes avant la fin de la cuisson

Le petit plus qui fait tout

Pour un résultat authentique, sortez les bûchettes, les allumettes et la marmite, et cuisinez le tout sur le feu de bois.

Les boissons dont raffolent les sud-africains

(l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération… surtout en présence de lions !)

C’est bien connu, le vin en Afrique du Sud a une place de choix dans la gastronomie. Riches et fertiles, les terres de cette région confèrent aux différents vins des arômes uniques et subtiles difficiles à retrouver dans les autres vins du monde.

En effet, comme certain d’entre-vous le savent déjà, c’est lors du passé colonial hollandais et français que les premières récoltes ont eu lieu et ont pu donner naissance à des cépages sud-africaines exceptionnels.

Grappe de raisin noir illuminée par la lueur du soleil

 

Sauvignon Blanc, Pinotage, Syrah, Malbec, … Vous y retrouverez tous vos jus de raisin préférés et c’est sans vous parler des incroyables “Wine Tasting” qu’il est possible de réaliser autour du pays.

Mais comment s’y retrouver dans cette large palette viticole ? Nous travaillons avec un grand sommelier français, qui, avec  plus de 10 ans d’expérience en Afrique du Sud, vous propose une sélection des meilleurs crus. Le pompom ? Vous pouvez même les retrouver en France via ses services.

Du Rooibos aux beaux reflets rouge dans un cuillère doréeLe rooïbos, thé rouge local, pousse sur les flancs de la chaîne montagneuse du Cederberg, au Nord du Cap.  Ses notes presque terreuses lui donne un parfum tout particulier. Souvent apprécié en thé chaud parfumé de fleurs et autres fruits locaux, il est aussi délicieux en thé glacé par une journée de forte chaleur, agrémenté de jus de citron avec un peu de miel ou de jus de pomme pour le sucrer naturellement.

Table garnie d'épices et aromates pour un Gin Tonic très local !En Afrique du Sud, la fabrication de gin contient des plantes locales et en quelques années, le secteur artisanal a connu une véritable explosion. Aujourd’hui, le gin est l’alcool préféré des sud-africains. On le trouve dans des mélanges des plus classiques aux plus surprenant dans leurs parfums et couleurs.

Saviez vous que le Gin Tonic, généralement appelé G&T ici, nous aide à éloigner les moustiques et nous protéger du paludisme, c’est d’ailleurs pourquoi il est souvent la boisson de choix dans toute l’Afrique australe lors des safaris !

Un twist délicieux du G&T est d’y rajouter des fruits séchés, une fois réhydratés dans votre verre ils dégagent un parfum enivrant!

Sélection de bières issues de micro-brasseries localesEn Afrique du Sud, l’héritage anglo-saxon se fait principalement ressentir dans leur pratique du cricket et leur amour de la bière !

Vous ne trouverez pas ici que des bières industrielles manquant de panache, les sud africain sont les champions d’Afrique de la microbrasserie. Ne manquez pas de participer à un “tasting”, dégustation permettant de découvrir les nombreux types de bières produits localement.

Voilà qui devrait vous mettre l’eau à la bouche… Il ne vous reste plus qu’à vous mettre en cuisine, ou mieux, venir nous voir en Afrique du Sud ! Promis on partagera nos meilleures adresses avec vous !!

 

Pour plus de news et bonnes idées Ekima, suivez nous sur les réseaux sociaux :
Facebook & Instagram

Nous sommes friands de vos idées et avis donc n’hésitez pas à commenter et à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

plus de photos sur @ekimatravel