24 Dec 2018

Culture & rencontre - Multi destinations

Cuisine en Afrique australe : zoom sur les plats typiques de nos destinations

Ah ! l'Afrique australe... Vous la connaissez peut-être déjà bien de par les photos que vous avez aperçues dans les magazines, ou peut-être parce que vous avez eu la chance de réaliser un voyage de notre côté du Globe. Mais vous êtes-vous déjà penché sur les innombrables spécialités culinaires que cette région du monde a à vous offrir ? Amis épicuriens, traversons ensemble l'Afrique du Sud, le Botswana, la Namibie et le Mozambique, pour un voyage savoureux autour de la cuisine en Afrique australe.

Avec ses multiples facettes et sa culture généreuse, l’Afrique australe vous guidera au travers de décors changeants et dépaysants. S’il est vrai que certaines de ses destinations ne sont pas les plus intéressantes en terme de gastronomie, certaines d’entre elles arriveront néanmoins à vous laisser de délicieux et chaleureux souvenirs. En effet, cette culture met l’accent sur les proportions riches et les moments cocoons, et ce, généralement au coin d’un bon petit feu…

Voyageons entre l’Afrique du Sud jusqu’au Mozambique pour un retour sur l’histoire et les spécialités de ces pays voluptueux. Mais d’abord, commençons par le point commun entre tous ces pays !

Le Braai

 

Avant toute chose, mettons les points sur les i. Les pays d’Afrique australe sont tous des pays de “viandards”. Impossible donc (sauf régime végétarien strict), de quitter ce continent sans avoir fait un braai ! En effet, le braai est, comme vous l’avez peut-être deviné, le barbecue local… Commun à toutes les destinations présentées ci-dessous, il incarne une réelle institution auprès des locaux. Ça sera donc la première expérience culinaire à ajouter sur votre “Bucket-list” !

Laissez-vous transporter le temps d’un instant et imaginez-vous couvert d’un plaid au coin du feu, le bruit de la nature en arrière-fond, un ciel étoilé au dessus de votre tête, le tout, avec une délicieuse odeur de viande de koudou badigeonnée de sauce caramélisée dans les narines… mmmmm.

Maintenant que vous êtes échauffé, c’est parti pour notre voyage culinaire !

Gastronomie & oenologie en Afrique du Sud

 

Vue depuis les rochers donnant sur les montagnes et l’océan

 

C’est bien connu, l’Afrique du Sud est LE pays qui ravira les papilles des adeptes de la gastronomie ! En effet, vous rendre au bout du monde ne vous fera pas uniquement voyager dans les airs, mais également  à travers de nouvelles expériences gustatives. Tout ceci, grâce aux innombrables traces du passé qui ont marqué cette terre, anciennement comptoir commercial, de  délicieuses influences aussi bien malaisienne, qu’hollandaise ou encore arabe et indienne.

En effet, ce n’est pas peu dire que ce pays est cosmopolite en terme d’offre de restaurants. Oubliez donc les fast-foods qui, avouons-le, sont en grand nombre et très appréciés par les locaux, et préférons les restaurants indiens, cape-malais ou encore orientaux qui, pour le coup, offrent de vraies spécialités locales !

Les plats traditionnels que vous devez absolument goûter !

Plat en verre rempli de bobotie gratiné au four sur un sous plat

Commençons par le commencement ! Le bobotie, délicieux et riche en saveurs. Ce plat, à base de viande hachée, de riz safrané, de petit légumes, d’œufs, et de pain trempé dans le lait plaira autant aux grands qu’aux petits. Les différentes composantes entremêlées rendent cette composition surprenante et alléchante. Prenez vos bavoirs, ça tache !

Référez-vous à la vidéo pour préparer un bobotie !

Kingklip délicieusement cuisiné dans une belle assiette blanche

Originaire des eaux du Cap, le Kingklip est un poisson à la chair blanche et ferme. Très réputé en Afrique du Sud, ses filets sont sans arêtes, ce qui en fait une matière facile à cuisiner et à déguster. En parlant de dégustation, pourquoi ne le consommeriez-vous pas à la sud-af, accompagné de sauce curry et de riz blanc ?

 

Vous les sentez s’activer, vos papilles gustatives ?

Brochettes de Sosatie aux petits légumes sur un lit de purée

À base de mouton ou de viande d’agneau, cette spécialité sud-africaine s’enfile sur une brochette après avoir mariné quelques heures dans un mélange à base de piments, d’épices et de jus de tamarin.

Disposées sur le braai (barbecue local) et accompagnées de quelques légumes de saison, ces petites brochettes faciles à préparer seront dégustées à l’occasion d’un moment partagé en famille ou entre amis. Sans aucune arrière-pensée, le Sosatie est le repas idéal lors d’une escapade au cœur de la brousse !

C’est bien connu, le vin en Afrique du Sud a une place de choix dans la gastronomie. Riches et fertiles, les terres de cette région confèrent aux différents vins des arômes uniques et subtiles difficiles à retrouver dans les autres vins du monde.

En effet, comme certain d’entre-vous le savent déjà, c’est de part le passé colonial hollandais et français que les premières récoltes ont eu lieu et ont pu donner naissance à des cépages sud-africaines exceptionnels.

 

Grappe de raisin noir illuminée par la lueur du soleil

 

Sauvignon Blanc, Pinot Noir, Syrah, Malbec, … Vous y retrouverez tous vos jus de raisin préférés et c’est sans vous parler des incroyables “Wine Tasting” qu’il est possible de réaliser autour du pays.

Mais comment s’y retrouver dans cette large palette viticole ? Nous travaillons avec un grand sommelier français, qui, avec  plus de 10 ans d’expériences, vous propose une sélection des meilleurs crus. Le pompom ? Vous pouvez même les retrouver en France via ses services.

Recette du Potjie

Potjie fumant laissant transparaitre piments et pommes de terre

Le “potjie”, ou “petite casserole de nourriture” est une spécialité très appréciée en Afrique du Sud. Cuisiné dans un pot en fonte, vous pouvez y incorporer ce que bon vous semble ! Que ce soit les restes du frigo ou la super recette Ekima. Cette espèce de ratatouille à base de viande va vous faire saliver !

 

Ceux qui aiment les petits plats mijotés, c’est par ici !

Ingrédients

  • 4 cuillères à café d’huile d’olive
  • 1,25 kg de steak brais (coupé en cubes)
  • 2 oignons hachés
  • 2 gousses d’ail
  • 2 carottes moyennes, coupées en lamelles
  • 40g de farine
  • 300 ml de Guinness
  • 4 cuillères à café de concentré de tomate
  • 300ml de bouillon de viande
  • 1 cuillère  à café de thym frais haché
  • 1/2 cuillère à soupe de mélange d’épices de votre choix
  • Sel et poivre à votre goût
  • Un sac de petites patates nouvelles
  • Quelques petits maïs
  • 225g de champignons de Paris
  • Un demi chou

Préparation

  • Mettez l’huile dans la marmite et déposez-y la viande pendant une dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée. Retirez la viande du feu et réservez là sur le côté
  • Ajoutez les oignons, l’ail, les carottes, les petites patates ainsi que les maïs jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres. Remuez en incorporant la farine aux légumes et laissez frire le tout lentement
  • Ajoutez la Guinness, le concentré de tomate et le cube de bouillon jusqu’à épaississement de la sauce
  • Placez-y la viande préalablement cuite ainsi que le thym, le mélange d’épices et le poivre
  • Couvrez le tout et laissez cuire à feu doux pendant 2 heures
  • Ajoutez les champignons et le demi chou 10 minutes avant la fin de la cuisson

Le petit plus qui fait tout

Pour un résultat authentique, sortez les bûchettes, les allumettes et la marmite, et cuisinez le tout sur le feu de bois.

Dans les cuisines du Botswana  

 

arbre sans feuillage derrière un ciel rouge au coucher de soleil

 

Pourvus de cuisines assez rudimentaires et influencés par les pays voisins, les hôtels botswanais ont néanmoins pour habitude de servir des plats internationaux ! Avouons-le, le Botswana n’est pas le pays qui offre le plus de recettes surprenantes… Vous pourrez toutefois y apprécier des plats typiques au goût subtil, le plus souvent, à base de viande et de féculents.

Pour ce qui est de la cuisine internationale, ce pays possède une très belle carte ! Burgers, steaks, pâtes et légumes, vous y trouverez de quoi ravir vos habitudes occidentales.

Pas de grandes surprises donc, dans l’esprit “cuisine en Afrique australe”, mis à part l’heure précoce des déjeuners et dîners… En effet, vous dégusterez votre lunch vers 12h30 tandis que le repas du soir, lui, se tiendra aux alentours de 18h30, 19h.

La gastronomie selon les botswanais

Marmite de Bogobe fumante disposée sur un feu vif en extérieurAussi appelé le “slap-pap”, le bogobe est une sorte de porridge, base de la cuisine botswanaise. Il est généralement accompagné de ragoûts, vous trouverez le plus souvent celui dont les locaux raffolent, celui à base de queue de bœuf… Autrement dit, de quoi sortir de sa zone de confort sans toutefois prendre trop de risques.

Tour de beignets Magwinya disposés sur une étale en plein airNi viande, ni poisson, ni légumes, il s’agit ici d’un petit plaisir sucré ! Le Magwinya est une pâte de type beignet, qui est localement consommée lors du petit-déjeuner… Toutefois, il pourra également surprendre vos papilles au moment du dessert. Malheureusement, cette petite chose est principalement faite de sucre ! Méfiance donc en cas de consommation abusive…

Ailes de poulet Mofago délicieusement doré et grillé sur une assietteComme son nom l’indique, l’ingrédient central du Mofago, le poulet, incarne un repas facile à préparer ainsi qu’à consommer ! Surtout apprécié par les amateurs de sensations fortes, cette viande blanche se prépare à la marmite, accompagnée d’une sauce épicée et riche en légumes.

Pourquoi ne pas pousser l’expérience à son paroxysme en accompagnant ce plat du Bogobe présenté ci-dessus ?

Recette du Vetkoek

Beignets Vetkoek plongés dans l’huile bouillante d’une casseroleDélicieuse pâtisserie d’origine Afrikaner, le “Vetkoek” n’en est pas moins consommé par les botswanais ! Tendre, et facile à réaliser, les locaux raffolent de ce petit plaisir culinaire bien gras et croustillant, venu de chez leurs voisins sud-africains. Généralement apprécié sucré, il peut également se savourer salé, fourré de viande hachée.

C’est par-ici qu’on découvre la recette !

Ingrédients

  • 2 tasses d’eau tiède
  • 1/4 de tasse de sucre blanc
  • 1 paquet de levure sèche
  • 7 tasses de farine
  • 2 cuillères à café de sel
  • 40g de farine
  • 3 tasses d’huile à frire

Préparation du beignet

  • Mélangez l’eau tiède, le sucre et la levure sèche dans un petit bol. Laissez reposer jusqu’à ce que que la levure pétille légèrement (5 minutes)
  • Tamisez la farine et le sel dans un grand bol
  • Versez le mélange à base d’eau sur le mélange de farine et de sel tamisé et malaxez jusqu’à ce que le pâte soit lisse et élastique (environ 7 minutes)
  • Recouvrez le mélange d’un linge propre et laissez reposer la pâte pendant environ 45 minutes (elle doit avoir doublé de volume)
  • Détachez un petit morceau de pâte, de la taille d’une balle de tennis environ, et roulez-la jusqu’à ce qu’elle soit bien modulable. Étalez-la ensuite de la dimension d’une paume de main et placez-la sur votre plan de travail enfariné. Répétez l’action avec chaque morceaux de pâte
  • Faites chauffer l’huile de votre friteuse à 175 degrés
  • Mettez 2 à 3 boules de pâte à la fois dans la friteuse (jusqu’à ce qu’elles aient une jolie teinte dorée), environ 3 minutes

Le petit plus qui change tout

Savourez-le façon “burger”:

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 750g de haché de boeuf
  • 1 poivron vert
  • 1 poivron jaune
  • 2 tomates coupées en dés
  • Sel et poivre
  • Mélange d’épices

Coupez le beignet en deux, incorporez le mélange de viande et dégustez !

Téléchargez ici la recette du Vetkoek

Les spécialités culinaires namibiennes

Magnifique vue donnant sur les dunes du désert du Sossusvlei

 

Appréciée des voyageurs du monde entier, la cuisine namibienne est riche en saveurs, en couleurs, et en surprises !

Surtout réputée pour sa viande de qualité, sans hormones et même considérée comme meilleure au monde, la Namibie ne manque pas de nous inspirer avec d’autres mets délectables aux influences parfois même germaniques tels que la choucroute ou les saucisses de Frankfurt.

En effet, la Namibie a conservé son héritage européen, dû à son passé colonial, ce qui permet d’apprécier de nombreux mets que vous ne penseriez pas un jour consommer dans ce pays !

Vous l’avez bien compris, tout le monde y trouvera son petit bonheur…

Quelques saveurs traditionnelles

Poignée de morceaux de Biltong déposée sur une table blancheDe boeuf, de koudou, de springbok ou encore d’impala, le biltong est une viande très appréciée dans les cuisines en Afrique australe. Dans un premier temps marinée de longues heures dans un mélange à base de sel, de cassonade, de vinaigre, etc., et séchée ensuite, elle se déguste en bâtonnets ou coupée en tranches, le plus souvent comme petit en cas au cours de la journée. C’est LE produit par excellence que vous devez absolument goûter avant de quitter le Continent !

Verre à bière rempli de la délicieuse bière ShandyLa Namibie offre également de délicieux charmes désaltérants ! Rafraîchissante et savoureuse, la bière Windhoek est locale et naturelle. Brassée depuis 1920 et selon les règles de l’art germanique, cette boisson est parfaite pour s’hydrater sous le soleil namibien !

Pour les plus raisonnables, il y a aussi la Shandy. Moitié bière, moitié limonade, ce breuvage est très apprécié au sein de la communauté locale. Fraîche et goûteuse à la fois, cette bière panachée est connue dans nos régions sous la marque Radler, Panaché ou encore, pour celle concoctée maison, la bière Monaco !

Saladier rempli de risotto onctueux de couleur jaunâtreCe coup-ci, on se tourne vers les influences italiennes, en découvrant l’Apfel-Rosinen Risotto ! Pourvu d’un nom allemand, en raison du passé colonial, cette recette est à base de raisins secs, de pommes, de curcuma et, … de riz basmati cuit façon risotto. Un plaisir donc pour le palais des amateurs de sucré-salé !

Recette du Mielie Pap

Mielie Pap accompagnée de petits légumes dans une assiette blancheÀ base de farine de maïs (condiment de base de la nourriture namibienne), d’eau bouillante et de sel, ce mélange consistant est idéal pour compléter des petits plats mijotés aux légumes et à la viande. Élément essentiel de votre assiette, il sera apprécié par toute la famille, et ce, surtout accompagné des saucisses locales, les “boerewors” !

Ingrédients Mielie Pap

  • 2 tasses d’eau (600ml)
  • 1/4 de tasse de sucre blanc
  • 3 tasses de farine de maïs
  • 50g de beurre 
  • Sel

Ingrédients petits légumes 

  • Une courge 
  • 4 branches de thym
  • huile d’olive
  • 2 gousses d’ail
  • 2 courgettes
  • 1 oignon
  • 4 tomates

Préparation du Mielie Pap

  • Portez à ébullition les tasses d’eau dans une casserole de taille moyenne (en aluminium) 
  • Ajoutez une cuillère à café de sel et diminuez le feu pour empêcher l’eau de trop bouillir et de déborder de la casserole
  • Verser les trois tasses de farine dans l’eau bouillante et laissez cuire à feu doux avec le couvercle. Mélangez, muni d’une cuillère en bois, toutes les 5 minutes environ
  • Votre Mielie pap sera prêt dans 30 minutes !

Préparation des petits légumes 

  • Portez à ébullition un volume d’eau dans lequel vous disposez la totalité de la courge découpée grossièrement (laissez cuire 10 min)
  • Retirez les morceaux de courge de l’eau et égouttez-les 
  • Dans un plat en céramique, disposez de façon aléatoire les légumes coupés (courgettes, oignons, courge, tomates), disposez les morceaux d’ail grossièrement hachés et les tiges de thym. Arrosez d’huile d’olive
  • Enfournez les légumes pour une durée de 35 minutes à 150 degrés 

Le petit plus qui change tout

Saupoudrez vos petits légumes d’un mélange d’épices pour barbecue, histoire d’honorer la culture carnivore namibienne !

Téléchargez ici la recette du Mielie Pap

 À table ! Tour culinaire du Mozambique 

Vue sur une magnifique plage au sable fin du Mozambique

 

Et la Palme d’Or revient au … Mozambique ! Ce pays tropical, bordé de palmiers, longé par de magnifiques plages de sable fin et encerclé d’une eau incroyablement turquoise, ne possède pas que ses paysages cinégéniques pour vous couper le souffle. Eh oui, le Mozambique, de par ses influences indiennes et surtout portugaises, possède un patrimoine culinaire riche, savoureux et coloré !

Fruits tropicaux, viandes, fruits de mer, et poissons frais sont tous de la partie, et ce, sans oublier les délicieuses noix de cajou et noix de coco, qui font partie de la plupart des plats proposés dans le pays.

Pour ceux qui veulent la jouer occidentale, il est commun de retrouver les produits de chez nous dans les supermarchés du pays. D’ailleurs, à Maputo, capitale du Mozambique, il sera facile de ne pas trop se dépayser grâce à l’offre pléthorique de restaurants occidentaux (italiens, indiens, chinois, japonais, français, …).

Les plats traditionnels & spécialités mozambicaines

Poulet à la zambézienne doré et croustillant tout droit sorti du fourAvec pour base principale le poulet, ce plat est un mélange représentatif de tous les délices que ce pays a à nous offrir. Marinée pendant plusieurs heures dans le piment, le jus de citron vert et l’ail, la viande est ensuite cuite au four et arrosée de lait de coco pendant sa cuisson, ce qui lui procure une texture tendre et croustillante à la fois.

Accompagnez-le de riz et saupoudrez le tout de brisures de noix de cajou. Bon appétit !

Feuilles de manioc sur lesquelles dégoulinent des gouttes d’eauConsommé de façon plus discrète, le Matapa se dégustera plutôt chez l’habitant que dans les grands restaurants du Mozambique.

Modeste, ce plat se compose de feuilles de manioc réduites en compote (proche de l’épinard), d’ail, de lait de coco ainsi que d’arachides moulues. Simple mais délicieux, il s’accompagne généralement de riz et peut être sublimé par l’ajout de fruits de mer et de crustacés tels que des crevettes ou encore des petits crabes.

Poignée de noix de cajou délicatement posée sur une table claireTenant son nom de Polana, banlieue de Maputo, le Bolo-Polana, dessert mozambicain, va en faire saliver plus d’un !

Délicieux héritage du Brésil portugais, la noix de cajou est l’élément central de ce met sucré. Sa texture à la fois douce en bouche et solide, de par son mélange de purée de pomme de terre et de poudre de noix de cajou, est parfumée de zestes d’agrumes et d’essence de vanille. De quoi tomber à la renverse !

Délicieuses gambas péri-péri accompagnées de riz blanc

© Testé et approuvé par Ekima Afrika Travel

Pour finir, il serait absolument impossible de vous parler de la cuisine mozambicaine sans vous citer les fruits de mer. Ou plus précisément les gambas !

Fraîches et roboratives, ces trésors de l’Océan Indien sont marinés dans une mixture à base d’huile d’olive, de poivre Péri-Péri, du concentré de tomates, de zestes de citron et d’ail, pour êtres ensuite grillés et accompagnés de riz ainsi que d’une sauce le plus souvent à base de mangue.

En conclusion, n’hésitez surtout pas à y consommer toutes sortes de fruits de mer, sachant qu’ils sont 100% frais de la pêche du jour et bien moins onéreux qu’en France ou que dans tout autre pays occidental… Une chose est donc sûre et certaine, vous aurez de quoi vous rafraîchir lors de vos vacances sous le soleil embrasé du Mozambique !

Recette des Pasteis de Nata

Petite Pasteis de Nata croustillante et dorée placée sur une servietteC’est grâce aux influences portugaises que nous pouvons aujourd’hui savourer les délicieuses Pasteis des Nata au Mozambique. Sucrées, fondantes et croustillantes à la fois, ces petits délices, raisonnables de par leur taille, sont une réelle institution pour les gourmands du coin ! Ici, nous vous proposons une recette améliorée qui va vous faire voyager.

Ingrédients

  • 3 jaunes d’oeufs
  • 125g de sucre
  • 25cl de lait
  • 32g de farine 
  • Le zeste d’1/4 de citron jaune
  • Un paquet de pâte feuilletée 
  • 1 pincée de sel de table

Ingrédients accompagnement 

  • 2 mangues mûres 
  • Le jus d’un citron jaune 
  • Du basilic haché finement (une poignée de feuilles) 

Préparation des Pasteis de Nata

  • Découpez des petits ronds dans la pâte feuilletée et disposez-les dans des petits moules à gâteaux, préalablement huilés
  • Préchauffez votre four à 300 degrés, chaleur tournante
  • Dans une casserole à froid, mettez le sucre, la farine, le zeste du citron, le lait et la pincée de sel
  • Faites chauffer à feu doux, en remuant à l’aide d’une spatule, et ce, jusqu’à ce que le contenu ne colle plus à celle-ci
  • Laissez refroidir 10 minutes environ, ensuite, ajoutez les jaunes d’oeufs et mélangez bien 
  • Verser le mélange dans les petits moules déjà recouverts de pâte feuilletée 
  • Enfournez pendant 20 minutes 

Préparation de l’accompagnement 

  • Découpez les deux mangues en tartare et disposez-les dans un saladier
  • Ajoutez-y le jus d’un citron entier, le basilic haché et mélangez le tout 
  • Disposez-les joliment au côté du Pasteis de Nata, pour un dessert rafraîchissant et coloré

Le petit plus qui change tout

Saupoudrez l’accompagnement de noix de coco râpée pour un vrai voyage jusqu’au Mozambique !

Téléchargez ici la recettes des Pasteis des Nata

Cette escapade culinaire arrivée à son terme, à vous de choisir maintenant la destination qui vous conviendra le mieux, ou plutôt, la destination par laquelle vous allez commencer ! Des petits plats mijotés, des desserts surprenants, des alcools de qualité ainsi que des aliments délicieux et locaux, vous avez l’embarras du choix, pour le plus grand plaisir des gourmands !

 

Et pour plus d’inspiration culinaire, rendez-vous sur notre Pinterest !

Nous sommes friands de vos idées et avis donc n’hésitez pas à commenter et à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

plus de photos sur @ekimatravel